samedi 21 avril 2007

Laissez votre égo au garage

Des bouquins, j'en aurais un certain nombre à vous conseiller, mais il en est un, assez récent, qui mérite d'être présenté alentour, même s'il ne parle qu'accessoirement de bicyclette. Oeuvre de vulgarisation rédigée par une plume de qualité, celle d'Hervé Kempf, ce petit livre - quelques heures de lectures seulement - assure une mise en perspective de tous ces éléments diffus qui devraient clairement nous alarmer (la disparition fulgurante des espèces, le réchauffement climatique, la pénalisation du traitement de la pauvreté et surtout de la contestation potentielle, le dépérissement orchestré de la démocratie, l'enrichissement éhonté de certaines classes sociales possédantes à défaut d'être moralement méritantes...)
Il ne suffira certes pas de rouler à bicyclette pour sauver notre civilisation, mais si nous souhaitons la voir survivre, nous opterons forcément, dans nos déplacements les plus quotidiens, pour la petite reine... D'ailleurs nous sommes de plus en plus à l'admettre. Regardons autour de nous, à Angers les rues se remplissent peu à peu de bicyclettes, et pas seulement le dimanche. La vélorution est en marche, pas de doute, mais le rythme peut encore s'accélérer.
Faire connaître ce livre (qui doit être dispo dans certaines bibliothèques j'espère parce qu'il coûte 14 euros, quand même) ne saurait freiner le mouvement.
Pour ceux que la lecture ne passionne pas, il est possible d'écouter l'auteur exposer la teneur de son ouvrage lorsqu'il y était invité par Daniel Mermet dans l'émission Là-bas si j'y suis. Ca se passe ici.

1 commentaire:

Jacques a dit…

un interview-vidéo d'Hervé Kempf ici :
La tribu du verbe